Rechercher dans ce blog

mercredi 21 février 2018

Les Nouveaux Auteurs (suite et fin)

Mon avis sur les Nouveaux Auteurs (suite et fin)

Si vous n'avez pas lu mon article concernant mon aventure avec cette maison d'édition, je vous y invite grandement ! Et si vous vous en carrez l'oignon, et ben tant pis pour vous parce que je vais quand même en parler maintenant.

L'affaire

Je résume dans les grandes lignes (pour les deux du fond qui n'ont pas suivi) :
J'ai envoyé mon manuscrit aux Nouveaux Auteurs, les lectrices ont adoré, j'ai récolté la moyenne largement nécessaire pour prétendre à une édition chez eux, et participer au concours Femme Actuelle qui allait avec. Mais on m'a gentiment dit que je ne serais pas édité chez eux et qu'en plus, je pouvais toujours courir pour le concours (ils me l'ont dit avec de jolis mots, n'empêche que le résultat est le même).
Voilà.
J'ai donc envoyé un mail pour demander pourquoi. 
Ben oui, pourquoi pas de contrat avec eux ? Pourquoi pas de concours pour moi ? J'ai eu des notes bien meilleures que des gens publiés chez eux et qui ont reçu un prix (oui parce que, sur leur site, on peut voir les évaluations de toutes les personnes qui ont été publiées et lauréates des concours. C'est instructif).

La réponse

Eh oui, deux jours plus tard, le Président des Nouveaux Auteurs, en personne (ou la secrétaire du Président, en personne !), m'envoie un mail.
Je vous le cite : "Effectivement vous étiez parmi les finalistes mais, pas de chance, Gilles Legardnier et nous-mêmes avons choisi une liste de titres différents pour les différents lauréats, qui eux aussi ont obtenu d'excellentes notes. Vous éliminer s'est fait à contre-coeur. Si vous êtes ok, étant le dirigeant de la maison cousine, seriez-vous prête à attendre un mois avant de chercher une maison d'édition ? (Nous ne considérons pas utile de vous évaluer à nouveau, les notes obtenues suffisent.) blabla au revoir."

Réaction

Euh... tant de mots peu sympathiques me viennent en ce moment... 
Mais comme le Monsieur a joliment enrobé ses mots de sucre glace, je vais tacher de faire pareil.

Ce que le Président des NA essaie de me dire, en langage plus clair, c'est que mon livre a beau avoir plu aux lectrices (je le rappelle, c'est le but de la démarche), beaucoup plu (pour que vous ne pensiez pas que je me la pète, allez voir les notes, elles sont parlantes), ils s'en foutent complètement parce que c'est eux qui décident et qui placent les lauréats. Donc, si ta gueule ou tes propos ne leur conviennent pas, tu ne risques pas d'être placé sur un podium.

Je sais pourquoi ils ne voulaient pas de mon livre (je peux vous le dire, il s'appelle Là où tu te perdras, et vous le verrez sur le site), c'est un bouquin non politiquement correct, sans chichis et sans demi-mesure. C'est ce qui a plu aux lectrices, mais les cravates, eux, n'ont pas voulu s'embarrasser d'originalité. 

"pas de chance, Gilles Legardnier et nous-mêmes avons choisi une liste de titres différents pour les différents lauréats" : cette phrase me donne envie de m'étrangler. De rire, parce qu'on ne comprend pas très bien sa phrase déjà, et de frustration. "Pas de chance" ah ah ah je me fous un peu de votre gueule ma chère auteure ! 

J'ai répondu à ce Monsieur. J'ai été très aimable. Je l'ai remercié pour sa réponse. Je me suis empressée de lui dire que sa proposition ne m'intéressait pas, et pour cause j'ai déjà une maison d'édition pour ce bouquin ( et toc ! Réaction enfantine mais tellement jouissive, pardonnez-moi). Et j'ai quand même glissé que je ne comprenais pas leurs critères de sélection et que j'étais déçue d'avoir été écartée du concours.

Conclusion

Conclusion ? C'est comme ça, le monde littéraire, tu peux mériter ta place mais la voir te filer sous le nez en deux secondes. 
Juste parce que des gens ont décidé de te mettre de côté. 
Et peu importe l'avis des lectrices, la base de cette maison d'édition.

Alors, si les Nouveaux Auteurs ne respectent plus leurs propres critères (notés noir sur blanc dans leur FAQ), ni l'avis de leurs lectrices, je pense qu'ils ressemblent à n'importe quelle autre maison d'édition. 
Dommage, j'aimais bien le concept, et j'aime beaucoup les lectrices croisées sur ce site. 

Cette année, regardez bien qui sera le gagnant du prix Femme Actuelle. Moi j'ai déjà copié l'écran de tous ceux qui ont été évalués pour ce prix, j'ai leurs notes, j'ai leurs évaluations. Le gagnant a intérêt à l'avoir mérité, son prix.

Et le mot de la fin : 


2 commentaires:

  1. C'est malheureux, mais effectivement, ils semblent fonctionner avec des "potes" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah l'univers bien fermé de l'édition !! Ca fait envie !! lol

      Supprimer