Rechercher dans ce blog

lundi 12 mars 2018

Comment se faire éditer ??

Trouver sa maison d'édition, THE question


On m'a demandé à plusieurs reprises : Ena, (oui, bien sûr, genre c'est ton vrai prénom !) comment on réussit à se faire éditer ? Quel est ton secret, ô grande déesse de l'écriture et de la dimension des Bisounours ? Ne remettez pas cela en doute, merci. Alors, quoi de mieux qu'un petit article pour étaler ma (maigre, petite, légère) expérience.


Vous avez écrit un bouquin


Bravo ! Félicitations ! 
Ce n'est pas donné à tout le monde d'aller jusqu'au bout.

Quand on dit aux gens qu'on est écrivain, beaucoup ont cette réponse absolument incroyable et totalement vexante : "Oh moi aussi j'écris un peu, je devrais m'y remettre d'ailleurs, parce que j'écrivais beaucoup quand j'étais jeune." 
Ok. Sous-entendu : j'en ai rien à carrer de tes romans, je te parle de moi, de mon talent caché, je te le balance à la tronche même, et j'insinue avec force que tu n'es pas exceptionnelle et que tout le monde peut écrire voyons !

Alors, non, Machins et Machines qui rebondissent sur ce qu'on dit pour étaler leurs vies, ce n'est pas facile d'écrire. 

Et bravo à vous, les écrivains ! 


Applaudissements écrivain

Que faire de ce roman ??


Je vous invite à consulter les pages conseil aux auteurs de ce blog. Je les ai préparées exprès pour vous !! 

Parce que vous devez à tout prix soigner la présentation du roman. Et j'insiste sur ce point.
Un bouquin peut être super, mais s'il est balancé par mail ou par courrier à une maison d'édition, sans avoir pris la peine de rédiger une lettre de présentation, il ira assurément à la poubelle. 

Donc, ne sous-estimez pas ce travail. C'est personnellement ce que je trouve le plus casse-pieds dans le boulot d'écrivain. 
La lettre de présentation doit être concise et donner envie à l'éditeur de ranger votre manuscrit dans la pile "A lire", plutôt que dans celle "Papiers pour la cheminée de ma résidence secondaire à Lauzanne". 

Certains éditeurs vont même au-delà de ça, en demandant un synopsis, une bio, un pitch (toujours pas le gâteau), un questionnaire à télécharger, etc... Oui, ils sont re-lou ces éditeurs, mais une fois qu'on a compris le système, on n'est plus vraiment surpris. 

Auto promo de 14h08 : mes pages conseils aux auteurs (sur la colonne de droite) vous aident à rédiger ces fichus documents demandés. 


Conseils aux auteurs


Attention, on prend des notes, je relève les copies dans une heure.

  • Relisez-vous !! Trois fois au moins et demandez à vos proches de corriger les coquilles. À force de se relire nous-mêmes, on ne voit plus rien de nos étourderies, et on est persuadés que s'asseoir, s'écrit "s'assoir".
  • Quand vous ciblez les maisons d'édition, ne vous contentez pas de regarder les grosses structures, type Plon, Albin Michel, etc... Les moyennes et petites maisons sont parfois des mines d'or où on vous traitera mieux qu'ailleurs. (_ Tsss quel manque d'ambition, moi j'adore me faire ignorer par l'éditeur de Nabilla et Loana !)
  • Consultez le site internet de chaque éditeur pour vous assurer que les soumissions sont ouvertes. Si c'est le cas, cherchez les consignes d'envoi de manuscrit. Si l'éditeur vous demande un synopsis, une marge de gauche à 4 cm, un morceau de quatre quart, vous saurez quoi faire.
  • Dès que vous avez réuni et soigné tous les documents, ne vous attendez pas à recevoir un accusé réception, un quart seulement des éditeurs vous en enverra un.
  • Pas la peine de relancer l'éditeur au bout de trois mois, souvent il n'a pas encore lu votre livre et ça risque de l'agacer au point de diriger le manuscrit direction "coloriage-des-enfants-pour-le-week-end-chez-les-beaux-parents".

On attend combien de temps ?


C'est une question qui revient souvent. 
Je ne peux malheureusement vous parler que de mon expérience :

1er roman : réponse positive au bout d'un mois, autre réponse positive au bout de 6 mois, encore une autre au bout de 6 mois et deux jours.

2ème roman : plusieurs réponses positives au bout de 2 mois, une autre vers 6 mois, et la dernière 8 mois après. Entre temps, je guettais l'ouverture des soumissions de ma maison actuelle, Sharon Kena, et j'ai eu raison d'attendre, j'avais une réponse un mois après.

3ème roman (récemment envoyé): première réponse positive deux semaines après envoi, puis une autre un mois après. J'attends maintenant.


Mon avis ??


Vous vous en fichez comme de l'an 40 mais je vous le donne quand même :

N'attendez pas trop de l'envoi d'un roman. Ecrivez-en un autre, si vous avez de l'inspiration, ne restez pas à patienter en misant tout sur celui-ci. Plus on écrit, plus on est bons. Si le premier ne trouve pas preneur, peut-être que le second se vendra en deux minutes chrono, qui sait ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire