Rechercher dans ce blog

vendredi 9 mars 2018

La pré-publication

La sortie approche !!


Je vous rassure tout de suite, parce que je vois bien que cela vous inquiète au plus haut point, je ne prépare pas ma sortie de scène littéraire ni ma sortie tout court. Ce serait quand même glauque de vous l'annoncer avec des points d'exclamation !

Non, la sortie de mon premier roman approche à grands pas. "Là où tu te perdras" est prévu pour... roulements de tambours...



Oui bon, le budget est serré, alors si je peux m'offrir Dwayne Johnson, je peux difficilement investir dans les tambours !

JUILLEEEEEEEEET !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pré-publication, quesako ??


En plus du mois de publication de mon thriller, l'éditrice m'annonce qu'il serait pas mal de penser à la couverture que je souhaite. Ainsi qu'au quatrième de couverture.

Quatrième de couv' (ouais, le raccourci donne un petit style hype, genre "je suis dans le milieu depuis longtemps et vous, non, bande de nuls") : check !! 
L'avantage quand on envoie un roman aux maisons d'édition, c'est qu'on a déjà préparé tout ça. D'ailleurs il a été validé par mon éditrice tout à l'heure (oui je suis fantastique)

Couverture du livre : pas check du tout !


Couverture de roman


L'éditrice me demande si je veux la faire moi-même... euh comment dire ? Si vous aimez les dessins type bonhomme patate, en moins bien faits, pourquoi pas ? Mais sinon, non.

Oui, je sais je sais, il existe les ordinateurs, Paint.net, et tout un tas d'images gratuites. 
Mais c'est non quand même hein !

Mon éditrice m'a confié que beaucoup d'auteurs souhaitaient la faire eux-mêmes. Incroyable ! Soit ils ont beaucoup de talent, soit ils n'ont pas le choix, parce qu'attendez, tout le monde ne peut pas se prétendre illustrateur, si ? (ne répondez pas oui, je vais me sentir bête)

Donc, j'ai pris le mail de l'illustratrice, payée par la maison d'édition, et je dois lui envoyer mes idées quand j'aurai trouvé. Voilà voilà...


T'as trouvé ??


J'avais une idée toute prévue, et je me suis rendue compte très vite qu'elle était impossible à réaliser. Donc, abandonnée. Je me suis reportée sur une autre idée, à laquelle je continue à m'accrocher mais trouver des images qui correspondent à ce qu'on a en tête, c'est juste le parcours du combattant.

Des bibliothèques d'images gratuites sur le net ? Il y en a plein.
Des images utilisables et pas trop laides ? Il y en a beaucoup moins.

Un exemple : je cherchais une image verticale avec des ombres ou des silhouettes de soldats (oui le roman se passe dans le milieu militaire, sinon forcément, si c'était dans une ferme, je n'aurais pas choisi ça. Les canards et les cochons doivent être plus simples à trouver... Note pour plus tard : préparer un roman dans le milieu campagnard.). Eh bien, on trouve 55000 images correspondantes. Et trois pas trop mal. 

Maintenant, il faudra que l'illustratrice puisse en faire quelque chose, de mes deux images à fusionner. Mouais... je ne sais pas trop. Je vous tiens au courant si elle me les jette au visage en prenant un air outré.


Juillet


Retenez-bien ce mois. 

_ Les vacances ! Le soleil ! La plage ! La libertééééééééééé !!!!!

Chuuuuut petite voix !! C'est la sortie de mon livre ! 

Promis, il vous plaira. Promis, vous n'imaginez pas à quel personnage principal vous aurez à faire. Âmes sensibles s'abstenir toutefois, certaines lectrices de comité de lecture ont été choquées. 

Sorry les lectrices sensibles !! Et bienvenue à tous les autres !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire