Rechercher dans ce blog

lundi 9 avril 2018

Les fous de lecture

PASSION LECTURE


Depuis que je suis sur Facebook et maintenant Twitter, je "follow" une flopée d'auteurs talentueux, mais aussi des passionnés de lecture, blogueurs, booktubeurs, etc... (j'avoue, je me perds dans les noms)
Tous ont un point commun : ils dévorent des livres à longueur de journées ! Ils arrivent même à poster des avis ! Siiiii !!! Et ils les lisent vraiment, hein !!

J'avoue, je suis top méga impressionnée grave ! Ouais, autant que ça.
Et je cherche à comprendre aussi.


Les autres


Lu sur Twitter : "je lis trop vite, je n'aurais pas assez de livres pour finir la journée" (clin d’œil à toi Claire B. ^^) ou "je viens de terminer le livre d'un tel, je commence celui de Machin, et celui de Truc, j'aurais terminé demain, merci de m'en conseiller quarante nouveaux".

Moi, fin de préface : "j'ai super bien avancé !!! Je peux être fière de moi et m'endormir sereinement"

Je ne force que très peu le trait, malheureusement.

Mon cas


On me répète souvent qu'un écrivain lit énormément. Ah ? Vous êtes sûrs ??
Alors moi je culpabilise en voyant tous ces écrivains sur Twitter et Facebook, qui bouquinent à tout va, je me dis : "non mais Ena, c'est pas possible, tu peux pas continuer à lire Boule et Bill avec tes enfants, faut que tu achètes des livres de grands, comme au temps où tu remplissais ta bibliothèque de vrais livres, et pas de mangas !!"

Comment font ces écrivains pour lire autant ????!
Suis-je bizarre ?? 

Voyons voyons, cherchons l'erreur dans une journée-type avec moi-même  (Je sais que ma vie vous passionne alors, allez, tel Cristiano Ronaldo qui poste une photo de lui pas du tout bizarre en slip, je me lance !! 

Pour les pervers qui flâneraient ici, pas la peine d'espérer, ce blog restera tout public !


Déroulement de journée "made in moi"


  • Je me lève tôt (j'ai des enfants, donc forcément je me lève tôt, un enfant n'aime rester au lit que les jours où il a école... ah on me dit dans l'oreillette que je viens de perdre 90 % de mon public pervers, je suis perplexe quant au 10 % restants.).
  • Je vous passe les détails sans intérêt de mon petit-déjeuner (des céréales et du lait) _ Non mais t'as quel âge sérieux, Ena ?!
  • Je passe aussi tout le reste (préparation pour l'école, répéter quarante fois "mettez vos chaussures", retour de l'école en essayant d'éviter quelques mamans "re-lous") pour qu'on en arrive à mon taf. Je consacre ma matinée à divers travaux qui ne me demandent pas une trop grande concentration (non, les mauvaises langues, je ne suis pas limitée, j'ai un petit dernier dans les pattes. Ah on me dit dans l'oreillette que j'ai perdu 5 % des pervers tenaces.) : je relis ce que j'ai écrit la veille, je fais des recherches pour une couverture, des corrections pour l'une ou l'autre de mes éditrices, je retravaille un vieux roman qui date de quand j'avais 16 ans, je m'informe des avancées sur la twittosphère , etc...

Pause repas (c'est important de préciser que je ne mange pas que des gâteaux devant mon ordinateur). Voilà.
Ensuite, je file me gaver de biscuits devant l'ordinateur, avec ma drogue : le coca zéro ! Écrire sans coca et sans gâteaux, c'est juste... une torture. Possible que je trépasse. 

_ Non mais tu sais ce que contiennent tous ces biscuits industriels dégueulasses ?! Et tu risques de mourir à force de boire toutes ces saletés ! Tu as regardé le documentaire qui te donne envie de te suicider parce que tu ne peux plus rien manger de bon ???

Merci à vous, les frustrés.

  • Dès que petit dernier est à la sieste, je fonce bosser sur mon nouveau roman. J'ai presque trois heures devant moi, je ne gâche pas une minute ! (oui j'ai un fils de rêve, eh ! On a les enfants qu'on méritent hein !)
  • Ensuite, ma vie reprend son cours, je laisse la cinglée dans ma tête et j'essaie de redevenir normale. (j'essaie) 

Et je la mets où, la lecture dans tout ça ??


Je vous l'avais dit, c'est impossiiiiible !!!!!
Et pourtant, je regarde mes amis de Facebook et Twitter (encore eux, je les déteste !) et eux, ont un boulot, une vie avec enfants, et ils lisent ! Beaucoup ! Tout le temps !!

Heureusement qu'ils existent hein, parce que si on comptait sur moi pour faire vivre le monde du livre, c'est la ruine assurée des auteurs !

Donc, je me retrouve avec une liste de bouquins, longue comme la modestie de CR7, et... rien. 

Méga culpabilité


Je me sens rarement coupable. Ben oui, je suis parfaite ! (ok, oubliez ça, ou pas.)
N'empêche que là, pendant que d'autres lisent les bouquins des uns et des autres (que des gens que j'aime bien en plus, et que des bouquins qui m'intéressent !!), moi je suis à la traîne. Alors je retweete, je partage, je fais de la pub, en toute sincérité, mais... est-ce suffisant ? 
À vous tous, auteurs de talent, ne croyez pas que je ne veux pas vous lire, je suis juste... paresseuse, occupée, obligée d'écrire tout le temps ?? Choisissez ce que vous trouvez le moins moche. 

Moi aussi j'aimerais faire partie de votre groupe, dire "ah ouais, il était terrible le dernier de Machine, et je viens d'acheter les trois autres de Trucs". Oui parce que les passionnés achètent une tooooonne de livres !!! En 10 ans, ma bibliothèque s'est enrichie de la collection de Tokyo Ghoul, et d'un livre de Musso, prêté par ma mère (et jamais rendu). 
En revanche, la bibli de mes enfants est pleine à craquer ! Ok c'est pas pareil, mais si vous voulez que je vous cite un extrait de Tchoupi veut un chaton (évitez-le celui-ci, Tchoupi obtient un chat un peu trop facilement je trouve), ou de la Couleur des émotions, je suis calée !

On me signale que les 5 % de pervers restants ont filé. Ouais, c'était trop fêlé, même pour eux, ce dernier passage.

Pour ma défense


Oui, parce qu'à un moment, il faut aussi que je me fasse ma propre avocate !

  1. J'écris tous les jours, même le week-end. Je suis la plus grande paresseuse de la Terre, mais par chance, ma plus grande qualité est aussi d'être extrêmement disciplinée ! (_vas-y hein, jette-toi des fleurs !) Donc, je ne déroge jamais à mes propres règles. L'écriture, c'est comme la course à pieds, plus on s'entraîne, plus on est bons.
  2. J'ai cette impression que lire me coupe l'inspiration. Les mangas, c'est pas pareil, mais les livres, si  j'entre dedans (pour les fans de Nabilla qui traîneraient encore ici, c'est une image évidemment), je n'en sors plus, et c'est un drame pour ma propre imagination ! Ça ne vous le fait pas à vous, écrivains ??
  3. Autre trouble-fête de service : je te pointe du doigt Twitter et Facebook !!!!!! La petite notification qui nous attire et qui nous tire d'une scène importante, le téléphone qui nous nargue sur l'imprimante en nous susurrant "regarde-moi, tu as sûrement raté plein de choses !!", les articles passionnants de nos collègues, les avis des blogueurs... VILAIN TWITTER !!!! VILAIN FACEBOOK !!!!! Et après on s'étonne que je ne lise pas !!!


Cet article est terriblement long !!! Bravo à ceux qui sont allés jusqu'au bout ! Je vous récompense de mon salut de princesse tiens !





2 commentaires:

  1. Coucou toi...
    Problème que je connais bien.Je peux plus lire autant qu'avant le grand chaos..lol depuis que j'écris,c'est plutôt dur. Je le fais, mais je peux pas le faire autant et vite qu'autrefois...Du compte goutte quoi.Cela m'a fait drôle, car d'autres y arrivent très bien, mais moi je suis un GASTEROPODE en ce moment.. entre gérer les réseaux sociaux, faire sa pub,ses écrits, sa relecture, son site et puis, et j'en oublie... ah bah sa propre vie aussi, compliquée ou non... Pas facile. Je fais de mon mieux... Alors ben tu finis par choisir tes lectures et même là, je suis aussi rapide qu'une limace lol Je compatis. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  2. Aaah Tessa !!! Heureusement que tu es là pour me déculpabiliser, comme toujours !! La limace et l'escargot foreveeer connectés !!!! Loool

    RépondreSupprimer