Rechercher dans ce blog

jeudi 18 octobre 2018

Guide de la femme parfaite


Pour nous les femmes parfaites,


Warning !!! Achtung !! Ki o tsukete kudasai !!! 

Attention, document à ne pas laisser entre les mains d'un homme !!!


Parce que je ne pouvais pas garder ce précieux document pour moi, je vous le partage, les filles. 
Non, vous ne rêvez pas, c'est un véritable extrait d'un manuel scolaire d'économie familiale publié en 1960 au Québec.
C'est tellement hallucinant que c'est à mourir de rire !
Ne le montrez surtout pas à vos hommes, ils risqueraient d'invoquer ce papier !



La 2ème page est la meilleure ! L'accouplement vu par ce manuel, c'est juste excellent ! 



Les filles, je vous laisse, je vais faire le ménage pour le retour de mon mari... Naaaan j'déconne !!! 

A bientôt !!!!



lundi 15 octobre 2018

Facebook et l'auteur

Quel intérêt d'être sur Facebook pour un auteur ?


Bonne question n'est-ce pas ?
Et même si elle ne l'est pas, si vous êtes là c'est trop tard, vous devez tout lire ! 
A quoi sert Facebook pour un auteur aussi talentueux que moi par exemple ? 
Les chevilles ça va ?


Les groupes de lecture


Il existe un autre monde, par delà les étoiles, un monde merveilleux où les gens lisent et viennent partager leurs ressentis, leurs joies, leurs doutes, ce monde s'appelle : les groupes de lecture !!!!
Quand je disais qu'elle ne buvait pas que du coca !
Sur Facebook, il y a tous les groupes du genre littéraire que vous voulez : les fans de romances, de science-fiction, de grands blablas, tout !! Plus ou moins importants, plus ou moins organisés, plus ou moins n'importe nawak, il y a tout ce que vous voulez (aux Champs Elizées !)

Je fais partie de plusieurs d'entre eux justement (ben pourquoi ? Tu lis même pas Ena ! Chuuuut voix dans ma tête ! Comme tout bon auteur qui ne lit pas, je surveille incognito les retours sur mes livres et sur mes concurrents... pas vraiment incognito puisqu'il y a mon nom, mais enfin bref, vous comprenez !! Nan.)

On rencontre des gens trop sympas dans ces groupes !! Si si ! Des gens passionnés, des auteurs qui ont la pêche, des administrateurs funky, c'est une grosse foire ces groupes ! 
On a aussi la possibilité de faire un peu de pub, ce qui est assez cool. Pas trop hein, sinon c'est chiant, même pour nous. Je me suis fait plein de potes virtuels là-bas, aussi cinglés que moi !

On assiste aussi à des scènes d'une violence inouïe sur ces  groupes ( attention ce qui va suivre est interdit aux moins de 18 ans) :
Les rebelles : "Ouaiiiis c'est n'importe quoi ce groupe, pourquoi Machin a été éjecté ? C'est quoi cette dictature ? Puisque c'est comme ça, je me casse !"
Les nazis de la grammaire : "Excusez-moi Monsieur mais avant d'écrire un post, assurez-vous de vous être corrigé, c'est tout de même ironique dans un groupe de lecture !"
Ceux qui pigent jamais rien mais qui la ramènent : "J'ai pas suivi, qu'est-ce qui se passe ?"
Les choqués : "j'ai vu apparaître des dessins pornographiques, mon Dieu !"
Les jamais contents : "le livre était mauvais, comme tout ce que cet auteur écrit, c'est de la grosse merde"
Les condescendants : "La new romance c'est de la sous-littérature, c'est aussi intellectuel que les pages de France Dimanche"
Les gens qui se sont plantés de groupes : "À vendre une voiture Mercedes classe A, à débattre"
Les gros nazes qui sont pas foutus de télécharger discrètement : "cherche pdf de ce livre, merci à tous les cons qui auront l'amabilité de me le refiler pour éviter de me faire dépenser 3 euros en ebook."

Et il y en a tant d'autres !! Les trop sérieux qui ne comprennent pas les vannes et qui répondent à une blague par de grandes phrases, les écrivains relous qui balancent leur pub tous les jours, les gens qui se la pètent parce qu'ils ont une trop belle bibliothèque, ceux qui ne finissent pas leur phrase et qui pensent qu'on a compris, les lecteurs qui pensent savoir écrire un livre parce qu'ils ont lu toute la médiathèque de leur quartier, etc !!!!

Franchement, venez les gars, qu'est-ce qu'on se marre !!

Les chroniques


Gros débat en ce moment sur les réseaux sociaux : doit-on dire à l'auteur tout ce qu'on pense ? Y compris le pire si on a détesté son livre ?
Sur ce point, je suis vernie, toutes les chroniques étaient magiques. Ou presque.
J'ai quand même conscience que les gens étaient à la fois bienveillants et aussi amateurs du genre, ça doit aider. Et non, les mauvaises langues, je n'ai payé personne avec des bonbons !
J'ai eu aussi de belles surprises, des gens qui sont venus spontanément me dire qu'ils aimaient. 
Quand on me dit ça, j'ai tendance à me retourner pour être sûre qu'on parle bien de mon livre. (Oui je me retourne, même si on me parle sur Messenger ! Chuuuut petite voix, je fais ce que je veux !!!!)

Je ne sais pas trop ce que ça me ferait de recevoir une chronique majoritairement négative, comme j'ai pu en lire ces derniers temps sur d'autres bouquins. 
Que le livre soit bon ou pas, c'est pas franchement le problème, parce que les goûts et les couleurs vous savez... Oui vous savez, vous êtes des gens intelligents sinon vous ne seriez pas sur ce blog ! (Ena, on avait dit que vous arrêteriez la prétention) Le problème, c'est : est-ce qu'on peut tout dire à un auteur ? 
Ben oui, on peut, qu'elle est conne !
Est-ce qu'on est légitime pour dire : ton livre c'est de la daube, ça ressemble à rien, tu écris comme une gamine de 6ème ? 
Je suis un Bisounours, ne l'oubliez pas, je suis très très vilaine dans ma tête, mais je me sentirais bien mal de dire ce que je pense face à face (ouais j'assume l'hypocrisie les gars, je continue de dire que pour vivre en harmonie, c'est mieux de garder pour soi certains trucs. Eh vous avez déjà salué votre voisin en lui disant : "tu peux arrêter de me mater, s'te plait, avec ta tronche de branlomane végétatif !" ? Nan je crois pas. Comme tout le monde, on dit bonjour)
Ben voilà, c'est ça mon truc, si j'aime pas le livre, je dis que je l'ai pas lu et puis voilà, je blesse personne et je m'en sors sans passer pour la grande méchante qui prend les autres de haut.

Et puis, les gars, en tant qu'auteur, est-ce qu'on peut se permettre de jouer les chroniqueurs ?
Même si on donne notre avis sans être méchant hein ! 
Ben dites-vous que les autres auteurs ne vont pas vous rater derrière, et ils risquent de vous coller de très vilains avis à vous aussi, par pure vengeance ! 
Moi je suis pas courageuse, je fuis !



La communauté d'auteurs


Je dois dire qu'entre nous, il y a une vraie solidarité. 
Certains s'accusent de plagiat, d'autres s'envoient des piques par posts interposés, on se croirait parfois dans un épisode de Côte Ouest qui aurait bien vieilli ! (Quoi ??? Vous ne connaissez pas Côte Ouest ? Mais si, rappelez-vous du générique pourri : Côte oueeeeest, devant le grand Pacifique... )
Ça et les Champs-Elizées, c'est peut-être trop, non ?
Sérieusement, il existe une chouette communauté si on retire les quelques emmerdeurs. On peut demander tout ce qu'on veut, on peut parler de nos ressentis, et personne ne nous juge. C'est assez cool. Et qui de mieux qu'un auteur pour comprendre un autre auteur et le soutenir ? Soyons soudés mes frères et soeurs !!!

Parce que j'aime bien pointer mon doigt sur les quelques défauts, voici tout de même une petite liste de choses que j'aimerais ne plus, ou moins, trouver sur Facebook  :

  • "J'ai eu une super idée de roman hier pendant que je mettais du vernis rose poudré, c'est l'histoire d'un gars qui... blablaba idée pas intéressante et déjà vue... Vous en pensez quoi ?"
Ben Machine, écris-la d'abord et après on verra hein !
  • "Je suis au bout de ma vie. C'est fini."
Oui mais non. C'est interdit de sortir des trucs pareils juste pour que les gens vous demandent ce qui se passe. Soit tu dis tout de suite ce que tu as à dire, soit tu fermes ta gueule.
  • "Quelqu'un accepterait de corriger mes 800 pages gratuitement ?"
Évidemment ! Les lecteurs et autres auteurs sont là pour ça ! Eh achète-toi un correcteur, comme tout le monde !
  • *photo d'un beau gosse dans une pose tout à fait naturelle, avec le torse ruisselant de je ne sais pas quoi et je ne veux pas savoir* "Je vous présente le personnage principal de mon roman" *photo d'une bombe à forte poitrine* "Je vous présente l'héroïne"
 Eh on a le droit de s'imaginer ton perso avec la gueule qu'on veut, c'est quoi cette dictature ?! (oui d'accord, je l'ai fait aussi, mais moi c'est pas pareil, ce sont de vraies photos, je vous ai dit que mes personnages étaient réels ! Suivez un peu !!! Tarée.)
  • "pourquoi personne ne lit mon livre ? " 
Ne riez pas, je l'ai vu récemment. Et vous savez quoi ? Plein de lectrices ont acheté son bouquin pour la rassurer ! On va dire qu'elle, elle a trouvé le bon plan avec sa tirade de pleurnicheuse ! Mais quand même, la fierté en prend un coup, non ? Si on doit en arriver à pleurer sur la toile pour vendre, c'est la mort du livre les amis !
  • "comment je dois faire pour me faire éditer par une grande maison d'édition ?"
Ben là, j'ai envie de dire, tu fais comme tout le monde, tu te démerdes ! Les gens passent des heures sur le net mais ils ne sont pas foutus de chercher sur Google comment on envoie des manuscrits. Si ces personnes-là ont écrit un livre, je m'inquiète sincèrement de son contenu.


Conclusion


Vous allez encore me traiter de méchante après tout ça, avouez-le !!!
Oh non Ena, vous êtes juste très malade, personne ne se moque des handicapés.
On dit que Facebook meurt mais je ne crois pas que ce soit encore le cas pour le monde de la littérature qui a toujours 20 ans de retard de toute façon (eh les gars, faut assumer, c'est poussiéreux tout ça !), un auteur se doit d'y faire un tour de temps en temps je crois, juste pour ne pas se faire oublier. Bon, moi, personne ne peut m'oublier on est d'accord ? Ben dites-le quand même !